Publié par : Archeologiesubaquatique | avril 9, 2012

La Natière

La Natière.

Ce site présente la baie de Saint-Malo, qui a été le lieu de nombreux naufrages. Cette baie a été en même temps un endroit de mouvement maritime important et un espace hostile et dangereux. C’est donc maintenant au fond des mers que les archéologues cherchent via les épaves, les traces de ce passé.
Il a été réalisé par Michel L’Hour, le co-directeur des fouilles de la Natière et directeur de la DRASSM et par Elisabeth Veyrat, également co-directeur de la fouille et ingénieur d’étude au DRASSM.

Le site se présente en cinq parties:
La baie de Saint-Malo,
– Construction navale,
– La vie à bord,
– Echanges et navigation,
– Les recherches archéologiques.

Dans la première partie la baie est présentée de la manière suivante. Est décrite la ville de Saint-Malo vers 1700. Puis le site de la Natière où sont présentés : les investigations faites, les projets de fouilles et les deux épaves de La Dauphine et celle de L’aimable Grenot.

Nous passons ensuite à une partie consacrée la construction navale: les charpentes de La Dauphine et de L’aimable Grenot sont ici très bien étudiées et détaillées. Toute cette partie est très intéressante et est très bien documentée.

Nous montons maintenant à bord de ces navires par la présentation de la vie à bord. Ce travail est réalisé à partir des découvertes faites en grande partie lors des fouilles. On nous décrit l‘organisation architecturale dans une partie intitulée : « Un espace exigu ». Et là, on découvre entre autre une chaussure, des boutons, des fragments de tissus. Autant d’éléments qui nous informent sur la vie de l’équipage.
Une description très illustrée est faite. Des canons et des armes retrouvés dans les épaves, ainsi que différents objets découverts sont présentés. Certains sont liés à la vie quotidienne, d’autre à la navigation. Une grande partie est aussi dédiée au repas et à la cuisine, ou encore aux loisirs ou dans une tout autre domaine : la religion ou la maladie et la mort, ici les découvertes faites sont surprenantes !

L’avant dernière partie est consacrée aux échanges et à la navigation. On découvre ici les circuits d’échanges, avec le contexte historique et les capitaines des navires de La Dauphine et L’aimable Grenot. Cette partie est beaucoup plus historique que les précédentes.

Nous arrivons enfin aux les recherches archéologiques, avec comme dans la plus part des bons sites, une présentation des méthodes et techniques de fouille, une présentation du travail post-fouille et de la conservation et restauration des objets, ainsi que le travail d’identification des épaves.
Le DRASSM et l’ADRAMAR possèdent une place dans ce site puisque le travail dans cette baie est en partie réalisé par ces organismes. Cette partie nous montre également le travail de médiation fait avec le public.

En descendant vers le bas de la page comme une descente dans les profondeurs, des vidéos nous exposent différentes étapes du travail archéologique sous-marin. On peut assister au des relevé d’une pièce architecturale à l’aide d’un fil a plomb et d’un mètre. Ou l’étiquetage de structures d’une épave et leur numérotation. Le dégagement d’un baquet en bois, et le prélèvement d’un maillet à fourrer les cordages, la réalisation de la couverture photographique, la fixation d’une suceuse ou encore la vue générale carroyage.

On peut aussi voir une reconstitution 3D d’une épave de la Natière, qui nous fait découvrir La Dauphine.

Le site est très travaillé d’un point de vue esthétique, peu être un peu trop. Car le graphisme ne procure pas toujours une bonne lisibilité. Mais, le site a mis en ligne de très beaux documents (comme des cartes anciennes, des gravures et beaucoup de photos prises lors des fouilles). Les recherches iconographiques pour illustrer les propos sont importantes et de bonne qualité. L’esthétique du site est en accord avec les textes eux aussi très bien rédigés. C’est un site qu’il faut prendre le temps de découvrir parce que très complet et très riche en images.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :